Liste d'idées pratiques

Les techniques d'épilation

Les techniques d'épilation

Les techniques d'épilation

À l'approche de l'été, les vêtements rétrécissent et les femmes souhaitent débarrasser leurs gambettes des poils superflus.
Avant de retrouver les grandes chaleurs et les bords de mer, petit tour d'horizon des méthodes dépilatoires.

Note des lecteurs (4 votes)

Note 3.7500/5

 

Si le système pileux varie considérablement d'une personne à l'autre, un poil met en moyenne un mois à sortir, trois semaines l'été sous l'effet de la chaleur accentuant la repousse.
Pour s'épargner une corvée bimensuelle, on peut rêver d'un système radical.

L'épilation définitive
Celle-ci n'a de définitif que le nom et s'avère douloureuse. Elle est pratiquée, par le médecin ou en institut, avec des instruments électriques, et depuis peu au laser. Le courant électrique, grâce à une fine aiguille introduite jusqu'à la racine, permet de brûler chaque bulbe.
Les faisceaux de lumière laser, moins douloureux, opèrent de la même manière. Les poils se dévitalisent et se raréfient.
A raison de six séances pendant un an, la zone traitée deviendra pratiquement imberbe... pour quelques années.

La cire chaude
Chez l'esthéticienne ou à la maison, l'application de cire de conifères ou d'abeilles chaude, mêlée de sucre et citron chez les Orientales (évoquant du caramel) propose une alternative "douce" traditionnelle. On retire les bandes d'un geste sec, arrachant poils et bulbes au passage : une désagréable opération à réitérer toutes les trois semaines. Afin de calmer la sensation de brûlure, une lotion désinfectante est appliquée, puis un lait apaisant. Pour les femmes sujettes à des troubles de circulation, il est préférable d'utiliser de la cire froide.

La résine tiède
Pour pallier ce défaut, depuis une dizaine d'année, une résine est employée. Elle est appliquée tiède avec une spatule métallique ou une roulette emboîtée sur une cartouche ; puis arrachée, toujours dans le sens du poil. Ce système rapide, évitant toute sensation de chaleur, se contente de casser les bulbes et ne convient pas à la pilosité un peu drue des jeunes filles, ni aux parties plus intimes et fragiles.

Le rasage
A l'instar des hommes, ces dames peuvent employer un rasoir, mais la mousse s'avère inutile.
Les derniers modèles sont utilisables sous l'eau, pour plus de douceur. Ils sont équipés d'une tondeuse flottante pour épouser les contours du corps, d'un «tenseur-system» pour raser au plus près, et de deux micro-grilles inter-changeables, l'une pour aisselles et maillot, l'autre pour les jambes. Nec plus ultra : certains appareils dispensent un effet massant !
Mais la méthode a un désagrément : elle tend à nous rendre plus velues lors de la repousse.

La crème dépilatoire Bonne nouvelle : alors qu'autrefois ces dames transformaient une demi-journée par semaine la salle de bains envahie d'odeurs nauséabondes en bunker, les crèmes dépilatoires s'avèrent désormais hyper rapides (7 minutes suffisent) et totalement inodores.
Cette formule indolore n'a qu'un inconvénient : la fréquence de son indispensable renouvellement. En revanche, elle tend à raréfier la repousse et à rendre la pilosité plus soyeuse.

L'épilation du maillot
Cette épilation s'avère assez délicate car, mal réalisée, elle fera apparaître rougeurs et petits boutons.
On la confiera donc plutôt à une professionnelle, qui n'hésitera pas à débroussailler en taillant avant d'arracher.
La repousse des poils provoquant des démangeaisons inconfortables, on optera pour des feuilles enduites de cire chaude, qui amenuise la repousse et évite que les poils ne s'enkystent.

Un visage glabre
Si la "femme à barbe" demeure un phénomène, le visage des femmes n'est pas imberbe et leur léger duvet s'étoffe après la ménopause. On emploie la cire chaude (les patchs dépilatoires s'avèrent dans ce cas bien pratiques) ou la pince à épiler, en prenant toujours soin de désinfecter.
A défaut, l'eau oxygénée permet de masquer l'ombre disgrâcieuse.

Enfin si ces séances de torture vous incommodent, n'oubliez pas Mesdames que les Nordiques conservent leur système pileux intact et que ces Messieurs trouvent ces façons hautement érotiques !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.