Liste d'idées pratiques

Petit B.A.Ba pour amateur avisé.

Petit B.A.Ba pour amateur avisé.

Petit B.A.Ba pour amateur avisé.

 

Voici quelques recommandations de votre Supermarché Match pour apprécier pleinement vos bouteilles et faire de vos dégustations un vrai moment de convivialité partagée.

Note des lecteurs (13 votes)

Note 4.0769/5

 

Comment bien conserver mon vin ?

• Les bouteilles doivent être couchées afin que le bouchon reste humide grâce au contact avec le vin et ainsi, éviter une oxydation prématurée du vin.  
• Pour des longues gardes, préférez les magnums qui se conservent mieux et plus longtemps.
• La température idéale de garde est de 12°C, mais il faut surtout éviter les grosses variations de température (entre 10° et 14°C).
• Veillez à garder une hygrométrie entre 70 et 80% pour une humidification du bouchon idéale. En deçà, il risque de se dessécher et le vin de s’altérer et au-delà, il peut y avoir le développement de moisissure et le décollement des étiquettes.

 

Quels verres dois-je privilégier ?

Votre vin donnera le meilleur de lui-même s'il est servi dans un verre à pied. La forme en tulipe favorise en effet l'expression des caractéristiques olfactives.

• pour les vins rouges, optez pour des verres assez larges qui permettent aux arômes de se libérer.
• pour les vins blancs, privilégiez des verres plus petits et resserrés vers le haut qui permettent aux arômes de se développer puis de se concentrer vers le nez.

Tenez le verre par le pied pour ne pas réchauffer votre vin avec la chaleur de votre main.

Vous pouvez servir un vin jeune dans un verre large afin de favoriser le développement de ses arômes. A l'inverse, soyez vigilant avec un vieux vin, plus fragile, en optant pour un verre pas trop grand afin de ménager son aération!

 

Quel vin pour commencer et pour finir ?

Quelques principes prévalent dans la dégustation successive de plusieurs vins : les blancs avant les rouges, les secs avant les doux, les "simples" avant les "complexes", les plus légers avant les plus corsés.

 

Quels vins faut-il mettre en carafe avant de les servir ?

La mise en carafe peut-être opportune pour les vins jeunes qui ont besoin d'un peu d'air pour exprimer tout leur bouquet, quoi qu'il suffise parfois d'ouvrir la bouteille une ou deux heures auparavant pour que le vin s'oxygène.

Avec les vins vieux, fragiles et sensibles à l'oxydation, c'est plus discutable. Le carafage a surtout un intérêt pour les crus nécessitant une décantation avant dégustation. L'opération consiste à transvaser lentement le vin dans la carafe penchée, en laissant le dépôt dans la bouteille.

Comment bien assortir vins et mets ?

En terme d'associations mets/vins, un principe prévaut généralement : le vin rouge avec la viande rouge, le vin blanc avec la viande blanche et le poisson.

Une autre notion est plus intéressante cependant : celle de la recherche de l'équilibre et de l’émotion. On va rechercher la complémentarité entre le vin et le plat.  Il faut également prendre en compte les arômes et les saveurs du mets. Pour ne pas se tromper, l’accord régional reste une valeur sûre.


A quelle température boire mes vins ?

Doux ou secs, les vins blancs et rosés se servent généralement entre 6 et 10°  et les rouges entre 14 et 20° . La température de cave (10 à 13°) peut convenir aux blancs plus racés. Evitez surtout le réfrigérateur à vos plus belles bouteilles, leur bouquet pourrait en être altéré. Préférez un seau empli d'eau et de glaçons dans lequel vous plongerez vos bouteilles 30 minutes avant de les servir.

               

-   6 à   8° : champagne jeune sans année, vins blancs secs et légers, vins rosés secs et légers ou moelleux
-   8 à 10° : champagne millésimé, vins blancs plus évolués ou plus puissants, rosés racés et expressifs
- 10 à 12° : vieux millésimes de champagne, grands vins blancs plus mature
- 12 à 14° : vins rouges légers (gamay, pinot noir d'alsace) ou vins nouveaux
- 14 à 16° : vins rouges souple et fruité
- 16 à 18° : vins rouges riche et corsé
- 18 à 20° : vins rouges puissant et tannique

Bon à savoir : le vin se réchauffe de 2 à 3 degrés, une fois servi dans le verre! Dans une bouteille : la température du vin augmente de 2 degrés toutes les 20 minutes.

Dans le doute, mieux vaut servir un vin trop frais que trop chaud pour la simple raison qu’un vin se réchauffe rapidement dans le verre, au contact d’un air ambiant .


Quels conseils pour organiser une dégustation chez moi ?

Le vin peut devenir un jeu : pourquoi pas une dégustation à l'aveugle avec quelques amis ? L'important est de goûter avec modération : ne remplissez donc jamais le verre au-delà d'un quart et goûtez par petites gorgées en fermant les yeux.

N'hésitez pas à faire tourner dans votre verre puis dans votre bouche pour en exprimer le caractère et tentez d'en reconnaître les arômes.

Préférez un aliment neutre comme le pain.

La cave1


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.