Liste d'idées pratiques

Apéritif dinatoire

Apéritif dinatoire

Apéritif dinatoire

L’apéritif : une tradition venue de l’antiquité !
Vous croyez que « l’apéro » est une invention récente…détrompez-vous ! Les romains, déjà, avaient l’habitude de partager des breuvages plus ou moins alcoolisés pour s’ouvrir l’appétit. Plus tard, cet usage s’est répandu, d’abord dans la bourgeoisie, mais ensuite dans des catégories moins favorisées et notamment chez les ouvriers. Mais c’est après guerre que cette pratique s’est vraiment répandue pour devenir une habitude entrée dans les mœurs, synonyme de partage et de convivialité.

Note des lecteurs (8 votes)

Note 4.8750/5

 

 

Un apéritif devenu dînatoire !
Au départ était l’alcool, puis la boisson en général. Mais voilà que depuis quelques années, l’apéritif s’est élargi à de nombreux autres moments privilégiés où se réunir et partager devient la motivation principale. Jusqu’aux réseaux sociaux, générateurs des fameux apéros qui voient se réunir sur un lieu déterminé et dans un élan collectif, quelques dizaines, voire quelques centaines de personnes, autour d’un moment de convivialité aussi spontané qu’enthousiaste. Et puisqu’on est bien ensemble, l’apéritif se prolonge pour devenir dînatoire, un terme apparu il y a déjà quelques années et qui signifie que « l’apéro » se transforme en un véritable repas.
Et la préparation de cet apéritif consistant est devenue aujourd’hui une discipline culinaire à part entière. Car loin d’être le parent pauvre de la gastronomie, l’apéritif dînatoire peut faire appel aux meilleurs ingrédients et aux recettes les plus sophistiquées, venues des quatre coins du monde.

 

Le tour du monde de l’apéro !
L’apéritif dînatoire est en effet devenu une formidable invitation au voyage ! Alors quitte à les inviter, n’hésitez pas à emmener vos amis pour une escapade conviviale : Destination l’Espagne, avec un assortiment de tapas, accompagnés de xérès. Grand classique de la gastronomie espagnole, les tapas se partagent comme on partage l’amitié. On pioche, on se régale et on s’amuse autour de ces petites portions qui se dégustent du bout des doigts dans la décontraction et la bonne humeur. Au menu, plats miniatures dans lesquels seule l’inspiration a ses limites. Sardines, charcuteries, poulpes, gambas, marinades, fromage…tout est prétexte pour confectionner de délicieuses bouchées !
Autre destination non moins exotique : le Japon ! Et même si les sushis ont déjà conquis nos papilles, rares sont ceux qui savent qu’il existe tout une gamme de petits en-cas, légumes marinés, petits biscuits à base de riz soufflé,  ou les edamame (haricots de soja japonais) …qui se marient parfaitement aux whiskys distillés au japon et qui sont aujourd’hui classés parmi les meilleurs du monde !
Et pour continuer le voyage, pourquoi ne pas proposer une escale au Mexique !  L’incontournable guacamole, les tortillas, tacos et autres galettes feront le bonheur de vos amis, accompagnés de cocktails à base de téquila ou de mezcal, produit à partir de l’agave et dans lequel on fait parfois mariner une chenille !
Sans oublier le Moyen-Orient, avec un passage par le Liban, où le traditionnel mezze propose une très grande variété de petits plats aussi délicieux pour l’œil que pour les papilles.Sans oublier un petit détour en France, notamment en Provence, où la tapenade, l’anchoïade et les nombreuses variétés d’olives font chanter avec bonheur un petit verre de pastis ou de rosé.

 

Organiser…pour mieux improviser !
Simple question de bon sens, une improvisation réussie demande un minimum… d’organisation ! A commencer par le remplissage du frigo et des placards qui est la base de tout apéritif dînatoire qui se respecte. Veillez donc à avoir toujours chez vous les « indispensables », tant au niveau accessoires qu’ingrédients. Des verrines et mini cuillères, des petits plats de service et des serviettes en papier petit format, des grandes cuillères en porcelaine blanche, cure-dents pour faire des piques…constitueront une excellente base pour le service. Et pour les ingrédients, apprenez à vous constituer une base comprenant du pain de mie longue conservation, des toasts ronds prêts à tartiner, des épices mexicaines, quelques pots de tapenade, un rouleau de pâte feuilletée ou brisée,  des olives vertes et noires, une boite de saucisses cocktail, un assortiment de fromages, comprenant des pâtes molles et des fromages à tartiner, quelques bonnes charcuteries, jambons crus et saucissons de qualité…sans oublier du pain que vous aurez au préalable congelé, base de toute bonne recette sur le pouce !

 

Anticipez
L’art d’improviser…ne s’improvise pas ! Alors anticipez pour ne pas être pris de court ! Préparez à l’avance un nécessaire de survie qui vous permettra d’assurer comme un chef en toutes circonstances. Avec de la pâte, préparez de petits fonds feuilletés ou des cigarettes au thym ou au fromage.  N’hésitez pas non plus à confectionner des petits cakes aux olives ou au jambon. Et pourquoi pas des samossas farcis , de petits nems ou des cigarettes au fromage…
Et pensez aussi aux plats, plus sophistiqués, qui une fois réduits en petites portions, feront d’excellent petits en cas à déguster sur le pouce : crevettes sautées thaï, curry de poulet, risotto au champignons, ou mieux, à la truffe !
Il suffira de les congeler et de les passer au four le jour « J » pour faire le meilleur effet !

 

Le bonheur est au fond du placard !
Une boite de pois chiches esseulée au fond du placard ? Avec un peu d’ail et d’huile d’olive, vous avez de quoi mixer un délicieux Houmous ! Une boite de thon oubliée dans un coin ? Mixé à du fromage à tartiner, agrémenté d’épices et de câpres ou morceaux de cornichon, il donnera d’excellentes rillettes à tartiner sur des toasts. Un pauvre avocat s’ennuie dans la corbeille à légumes, libérez-le et, agrémenté d’épices mexicaines,  il fera un délicieux guacamole. Quelques carottes risquent les rides au fond de leur panier, avec une pincée de cumin, convertissez-les à l’exotisme du Maroc. Quelques sardines n’en peuvent plus d’être serrées dans leur boîte, libérez-les et mixez-les avec un peu de sauce tomate et d’épices… parfums de méditerranée garantis.
À ce jeu de cache-cache, même les tranches de jambon blanc qui ne payaient pas de mine au fond du frigo, roulées avec du fromage blanc aux herbes type Boursin, puis découpées en petites rondelles, prennent un délicieux air champêtre. Et les incontournables œufs, en omelette roulée et découpée, servie sur des piques, retrouveront grâce auprès des plus blasés. Quant aux pruneaux un peu fripés au fond d’un sachet un peu oublié, ils retrouveront le sourire et une seconde jeunesse farcis de fromage de chèvre et simplement passés au four, enroulés dans une fine tranche de poitrine fumée !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.