Liste d'idées pratiques

La sieste, c’est bon pour le moral... et le reste !

La sieste, c’est bon pour le moral... et le reste !

La sieste, c’est bon pour le moral... et le reste !

La sieste, c’est bon pour le moral... et le reste !

Note des lecteurs (4 votes)

Note 3.7500/5

 

 

Alors qu'on la croyait passée de mode, la sieste fait son grand retour. Pourquoi ?
Parce que disons-le tout net, c’est bon de faire la sieste. Loin d’être du temps perdu, la sieste permet de récupérer, de se ressourcer tout en offrant bien des avantages pour la santé. Et ça, c’est la science qui le démontre.
La vie moderne est endiablée, entre travail, vie de famille et loisirs, on court, on zappe, on se connecte et on oublie de déconnecter... le stress bien souvent est alors au rendez-vous. Résultat pour beaucoup d’entre nous : un manque de sommeil ou un mauvais sommeil qui peut peser sur notre quotidien.
La sieste est un excellent moyen pour combler ce déficit. Elle dope en effet notre cerveau et nous aide à devenir plus créatif, améliorer notre mémoire, notre perception, notre raisonnement et notre humeur. La sieste est aussi excellente pour le cœur, la pression sanguine et même l’excès de poids.
Parée de ses nombreux bienfaits, la sieste est donc excellente pour tous, jeunes enfants, adultes, seniors. Maintenant, pour en tirer tous ses bénéfices, il faut faire une vraie sieste.
Alors, c’est parti pour un bon petit somme.
 
Pourquoi dormons-nous ?
Nous dormons car c’est indispensable pour maintenir un niveau normal de compétences cognitives : la parole, la mémoire, la créativité, la pensée adaptive. Plus qu’un vrai facteur de récupération physique ou d’énergie, le sommeil joue plutôt surtout un rôle dans le développement du cerveau.

Et si on ne dormait pas ?
Qui n’a pas eu un jour le “coup de bambou”, faute de ne pas avoir assez dormi ? En cas de carence continuelle de sommeil, le langage, la mémoire, le sens du temps sont sévèrement affectés. Après 17 h sans sommeil, on observe déjà un comportement équivalent à celui qu’on aurait avec une quantité d’alcool de 0,5% dans le sang.
Or, une étude de 2008 réalisée par l’INPES (institut national de prévention et d’éducation pour la santé) a montré que :

45 % des personnes interrogées estiment dormir moins que ce dont elles ont besoin.
62 % des Français rencontrent au moins un trouble du sommeil.
Plus d’un tiers des personnes interrogées déclarent en outre que cela engendre un impact négatif sur leur caractère, leur humeur, leur capacité de concentration, leurs relations avec les autres.
Pour remédier à tout cela, une seule solution, faire la sieste. Oui, mais une vraie bonne sieste.
 
C’est quoi une bonne sieste ?
La plupart du temps située après le déjeuner, la sieste permet de recharger les batteries et de rester en forme jusqu’au soir.
Vers 15 heures en effet, la fatigue apparaît et l’attention diminue. Une sieste de 10 à 20 minutes permet alors d’abaisser le niveau des hormones liées au stress. Elle participe aussi à la récupération musculaire et joue un rôle non négligeable dans la restructuration des neurones, améliorant la mémoire et la concentration.
A priori, une bonne sieste ne doit pas durer plus de 45 minutes. Passée la phase de somnolence, c’est la phase de sommeil léger qui permet de booster la vigilance, la concentration et d’aiguiser les capacités physiques.
 
6 bonnes raisons de faire la sieste

1 - La sieste est bénéfique pour le cœur : pratiquée régulièrement elle diminue le stress. Or le stress est un facteur de risque cardiovasculaire important.
2 - La sieste a un effet stimulant : en fin de sieste, nous ressentons l'énergie nécessaire à une seconde journée car l'organisme libère deux hormones, l'adrénaline et la noradrénaline qui stimulent le rythme cardiaque, ce qui permet une irrigation plus importante du cerveau.
3 - La sieste stimule la créativité : les meilleures idées surviennent après les siestes. Car pendant la sieste, notre inconscient travaille et nous laissons libre cours à l'expression et à la projection des images stockées pendant l'éveil.
4 - La sieste est bonne conseillère : la sieste nous maintient dans une phase de sommeil plus léger qu’une nuit complète de sommeil, elle est donc plus propice aux inspirations et aux idées dont on se souvient quelques minutes plus tard au réveil... ce qui n'est généralement pas possible après une nuit de sommeil car elle se termine par une phase de rêves.
5 - La sieste compense le manque de sommeil : enfants, adolescents, adultes, nous dormons de moins en moins... tandis qu’augmentent la fatigue et le stress, et que diminuent la concentration et l’attention. Le résultat ? Apprentissage médiocre, perte de productivité, augmentation du risque de diabète, de surpoids...
Faire une sieste est donc bénéfique, et la faire plutôt en début d’après-midi n'empêche par le sommeil nocturne.
6 - La sieste c’est facile : la sieste ne requiert pas un investissement de temps important (10 à 30 minutes). Pour les plus pressés, on peut même recommander les micro siestes (quelques minutes seulement), que l'on peut faire sur son lieu de travail, voire dans les transports en commun.

Mais quelle sieste alors ?
De la sieste flash à la sieste royale
- La micro sieste, entre 5 et 10 minutes : elle permet de retrouver toute sa concentration et son énergie et correspond au laps de temps des premières phases du sommeil. On se détend totalement tout en restant sensible à l’environnement. Une fois éveillé, on est immédiatement opérationnel.
- La sieste éclair, entre 10 et 30 minutes : elle apporte de l’énergie, améliore la concentration et l’efficacité. Elle se termine avant l’entrée dans le cycle de sommeil profond et permet de nous sortir de l’état de somnolence dans lequel on peut se trouver après avoir mangé. En cas de déficit de sommeil nocturne, elle est un complément idéal.
- La sieste royale, peut durer jusqu’à 1 heure : c’est la sieste du week-end, en particulier celle du dimanche après-midi. Elle témoigne d’un manque de sommeil tout au long de la semaine.

Un secret
Boire un petit café juste avant la sieste serait le secret d’une sieste parfaite. La caféine mettant une vingtaine de minutes avant de produire son effet excitant. Bref, elle vous réveille pile au bon moment.

La sieste dans le monde
Les pratiques de la sieste diffèrent d’un pays à l’autre, selon les cultures, la chaleur et même les individus.
Les plus décomplexés vis-à-vis de la sieste sont les asiatiques. Japonais ou Chinois, dormir est pour eux un besoin naturel équivalent à celui de se nourrir : ils n'éprouvent donc aucun sentiment de honte lorsqu'ils dorment en public. En Chine, la sieste est même inscrite dans la constitution depuis les années 50. En Espagne, la “siesta“ est depuis toujours une institution et fait partie du mode de vie. Le climat y est évidemment pour beaucoup. Aujourd’hui, pourtant le gouvernement espagnol a raccourci les temps de pause déjeuner pour se caler sur le modèle européen et devenir plus “compétitif” : seuls 20% des salariés se livrent encore au rituel de la sieste, contre 50% dans les années 80.
Les pays scandinaves ont une véritable culture du bien être, aussi bien chez soi qu’au travail. Pour les suédois, les norvégiens et d'autres pays proches, l'épanouissement s'appuie avant tout sur un équilibre général et des valeurs humaines. La relaxation, la détente et la sieste font donc pleinement partie de leur mode de vie.
Au Canada et aux Etats-Unis, la santé est essentielle. Anticipant les tendances, ils sont très en avance sur les solutions de lutte contre la fatigue chronique principalement liée à 3 facteurs : la télévision, internet et la montée du stress. C'est notamment aux Etats-Unis qu'est né le concept de ”Powernap“ : une sieste assez courte pour ne pas entrer dans la phase de sommeil profond et destinée à revitaliser rapidement.
En France, hormis peut-être autour des côtes méditerranéennes, la sieste ne fait plus vraiment partie de notre culture. Psychotropes, cafés, boissons énergisantes, on lutte même plutôt contre le sommeil. Mais la tendance est doucement en train de s’inverser grâce à une prise de conscience des qualités de la sieste.


 
 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.