Liste d'idées pratiques

En avril, ne te découvre pas d’un… dicton !

En avril, ne te découvre pas d’un… dicton !

En avril, ne te découvre pas d’un… dicton !

“En avril, ne te découvre pas d’un fil !”, “En mai, fais ce qu’il te plaît !”, “Un tien vaut mieux que deux tu l’auras !”… Aujourd’hui encore, le dicton rythme nos journées.


 

 

Venu de la nuit des temps et transmis de générations en générations, le dicton est issu de l'expérience et de l'observation du temps, du ciel, des animaux, de la mer, de la nature.
Concret et amusant, avec lui, nous traversons les jours, les mois, les années, les saisons… avec autant d’humour que de sagesse.
Mais aujourd’hui, le dicton est-il encore à la page ? En avril, suivons le fil de son évolution !

C’est quoi un dicton ?
Le mot vient du latin “dictum” (mot, sentence) et du participe passé du verbe “dicere” (dire) : littéralement, ce sont des “mots dits”.

Ni proverbe, ni morale, le dicton est une vérité bonne à dire, peut-être même parfois dure à entendre. Dans tous les cas, c’est une formule métaphorique ou figurée, fondée sur l’expérience et l’observation et qui délivre un conseil de sagesse pratique et populaire.

La sagesse populaire n’a pas d’âge… mais des adages !
Le dicton est souvent régional. Et à ce titre, il est un vrai témoignage historique des pratiques d'antan. Généralement basé sur le concret, limitant son propos à la nature et aux gestes usuels, il se teinte volontiers de croyance magique et de superstition, mais aussi d’humour. Il emploie généralement une rime pour qu’on puisse le retenir plus facilement.

Voici quelques exemples :
 Il faut ménager la chèvre et le chou.
A la fête des rois, le jour croît du pas d'une oie.
A la mi-août, les chats font dégâts partout.
Quand la couleuvre traverse le chemin, orage avant demain matin.
Après trois gelées blanches, eau en avalanche.
Chaque soir mange une pomme et ses pépins, et tu dormiras comme un saint.
Transmis de générations de marins en générations de paysans, beaucoup de dictons se basent bien sûr sur la météo. Ils parlaient avant tout de l'agriculture et de l'élevage et se sont transmis oralement.

En voici quelques uns :  
Ciel rouge le matin, avertit le marin.
S'il neige en octobre, l'hiver sera sobre.
Noël au balcon, Pâques au tison.
Beau février c'est disette au grenier.
Des fleurs que mars verra, peu de fruits on mangera.
En mai, fleurit le hêtre et chante le geai.
Et on en trouve comme cela pour tous les mois !

Les almanachs reprennent souvent ces dictons, un pour chaque jour. D'abord régionaux, ces almanachs ont été ensuite diffusés au niveau national et ont inondé l'Europe occidentale jusqu'au XIXème siècle.
 

Météo… mais t’es pas là !
Les dictons météorologiques, généralement basés sur l’observation, ont bien sûr un fond de vérité.
“En avril ne te découvre pas d’un fil”… pour ne citer que cet illustre dicton.
Il est basé bien sûr une observation tout ce qu’il y a de plus réaliste.
Au moment où les jours rallongent à vue d’œil, un ciel bien dégagé favorise la déperdition de chaleur nocturne et renforce l’ensoleillement en journée. Les variations de températures sont donc à leur maximum.
En avril, même si le soleil est déjà haut, les vents du Nord peuvent encore amener de l’air froid polaire : on peut alors voir de la neige en plaine, même en région parisienne.
Et si les vents tournent au Sud, les températures peuvent monter jusqu’à 25°C ou 30°C en quelques jours.
Résultat ? À Paris, l’écart peut varier de –2°C à 28°C en avril. Et on a vite fait d’attraper un bon coup de froid… Notre dicton se vérifie alors !
Mais encore vraiment pour longtemps ? Car le dernier mois d’avril a été particulièrement chaud sur la France avec une température moyenne en hausse de 4°C. 


Ça se réchauffe et ça chauffe pour nos dictons !
Avec les grands changements climatiques de ce 21ème siècle, nos dictons sont-ils encore d’actualité ?
Ces 10 dernières années, on a constaté une hausse de plus de 1°C par rapport à la moyenne mensuelle. Alors, en avril faut-il toujours ne pas se découvrir d’un fil ? Réponse peut-être dans les prochaines années.
Mais on peut penser en effet que les dictons, même s’ils viennent de loin peuvent évoluer avec le temps… et bien sûr le temps qu’il fait.


Non mais dicton !   
Drôle, populaire, météo, impertinent, étonnant, plaisant, piquant ou philosophe,  
le dicton nous accompagne depuis hier… jusqu’à demain.Mémoire de notre humanité, paroles de marins, jardiniers, vignerons, paysans, avec lui, nous traversons les saisons et nous organisons notre quotidien.Et même s’il est amené à se métamorphoser, le dicton reste toujours une vérité d’actualité, un adage concret et amusant mixant autant l’humour que la sagesse.

Vite, allons découvrir notre dicton de la journée !

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.