Liste d'idées pratiques

Des plaisirs très chocolat...

Des plaisirs très chocolat...

Des plaisirs très chocolat...

Croquant ou moelleux, noir ou au lait, brut ou raffiné, en tablettes ou bouchées… comment ne pas fondre pour le chocolat ? Son goût subtil, son arôme puissant, ses multiples formes, sont un appel à la gourmandise. Rien d'étonnant si le chocolat évoque les moments de fête et de convivialité. De plus, surtout quand il est noir, le chocolat se révèle doté de vertus nutritionnelles. Alors, consommons-en pour le plaisir… et pas seulement !

Note des lecteurs (4 votes)

Note 3.7500/5

 

 

Une petite douceur arrivée d'Amérique latine
Originaire du Mexique où il était consommé par les Aztèques sous forme de breuvage tonique, le cacao a été rapporté en Europe par les Espagnols. La pâte obtenue par la torréfaction, la fermentation et le séchage des fèves amères du "cacaoyer" est l'ingrédient essentiel du chocolat sous toutes ses formes : tablettes, confiseries, pâtes à tartiner...
Au fil des ans, la cote d'amour du chocolat ne se dément pas : bien moins que les Suisses mais beaucoup plus que les Italiens, les Français sont chocolaphiles avec 7 kg de chocolat consommés par an.

Tonique, anti-déprime… un trésor de bienfaits !
Le chocolat tient toutes ses vertus nutritionnelles du cacao, la fève de cacaoyer à partir duquel il est élaboré. Particulièrement riche en magnésium, on lui reconnaît des vertus apaisantes et anti-stress. Il regorge de substances toniques (caféine, théobromine et théophylline) qui mettent en forme, activent la circulation et favorise le transit intestinal.
Son pouvoir de séduction tient aussi à son effet "réconfort" quand le moral est en berne : le cacao contient en effet de la  phényléthylamine - un antidépresseur végétal - et fait secréter des endorphines, ces hormones qui provoquent une sensation d'euphorie et de bien-être. 

Question-clé : le chocolat fait-il grossir ?
Quand il est noir, le chocolat est plus riche en cacao et donc plus gras. A l'inverse, le chocolat au lait est plus riche en sucres. Aussi, si le chocolat n'est pas un ami de la ligne (500 kcal à 550 Kcal pour 100 g), tout est affaire de modération ! Même dans le cadre d’un régime amincissant, certains nutritionnistes autorisent une consommation mesurée de chocolat, sans culpabilité aucune… juste histoire de conserver une touche de plaisir !

Chocolathérapie : le chocolat rendrait-il belle ?
Chacun connaît le beurre de cacao pour régénérer et prévenir le desséchement de la peau mais ce n’est pas le seul atout du cacao ! Il recèle des polyphénols, ces précieux antioxydants qui permettent de prévenir le vieillissement cutané et améliorent les défenses de l'organisme contre les radicaux libres.
Ainsi, ces dernières années, le chocolat est devenu un aliment-beauté et un ingrédient anti-âge qui a sa place en cosmétologie : soins beauté, massages et masques, épilations et crèmes amincissantes à base de chocolat… avis aux amatrices.

Plaisirs chocolats pour tous
Le chocolat a ses clubs, ses sites et ses blogs, ses salons professionnels, ses artisans et concours… et même ses grands débats ! Les puristes sont généralement attentifs aux origines et au pourcentage de cacao ainsi qu'aux teneurs en matières grasses. Le chocolat est sans doute l'aliment plaisir le mieux partagé par tous, surtout au moment des fêtes de Pâques où il est devenu incontournable.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.