Liste d'idées pratiques

Il est frais mon poisson, il est très frais...

Il est frais mon poisson, il est très frais...

Il est frais mon poisson, il est très frais...

Interview de Martine Leroy, poissonnière
Dans notre enseigne, la qualité et la fraîcheur sont les maîtres mots. C'est pourquoi nous avons mis en place un processus de sélection particulièrement rigoureux, qu'il s'agisse de poissons sauvages ou de poissons d'élevage. Nous sommes également attentifs à favoriser une pêche responsable… comme l'explique Martine Leroy, responsable du rayon poissonnerie depuis 4 ans.
 

Note des lecteurs (7 votes)

Note 1.4286/5

 

Quelles qualités exigent votre mission de "responsable rayon marée" ?

On arrive parfois à ce métier par des voies détournées mais c'est la passion pour les produits de la mer qui prime ! C'est un métier de "lève tôt" car la marchandise arrive à 7 h et il faut la mettre en place ! C'est aussi un métier où notre rôle de conseil a toute sa place !

Pour ma part, j'ai décidé de suivre la formation dispensée par le CEE.MA.FOR, le centre de formation propre aux supermarchés Match d'Europe. Dans cette "école du poisson", j'ai appris à reconnaître et apprêter les produits de la mer, à bien présenter et gérer ma marchandise ! Ça m'a beaucoup plu de me familiariser aussi avec la cuisine du poisson pour mieux conseiller mes clients ! Cuisson au four, à la vapeur, en papillotes, entier ou non… c'est fou ce que la cuisine de la mer peut être inventive !

Y 'a t-il des grandes tendances de consommation ?

Le poisson entier se vend moins facilement qu'avant. Nos clients sont de plus en plus friands de produits finis, sans arêtes, sans gras. On ne peut pas dire que la consommation du poisson suive les saisons de pêche. Ce sont plutôt les habitudes de consommation qui dictent nos approvisionnements : thon, maquereau et sardine sont plutôt appréciés en été ; cabillaud et loup de mer ont la préférence en hiver.
Il y a bien sûr le saumon, les crustacés et coquillages, particulièrement prisés pour les fêtes de fin d'année.

Petite originalité en région Nord, nous consommons beaucoup plus de moules, de soles et crevettes grises qu'en région Est où l'on apprécie plus particulièrement les produits marinés.

Quel est l'itinéraire d'un poisson avant d'arriver sur votre étal ?

Nous fonctionnons en circuits très courts pour garantir l'hyper fraîcheur, traduite par un cahier des charges très exigeant auprès de nos fournisseurs.
Ainsi, pour tous les produits issus des ports français, il n'y a pas de stockage entre la pêche et l'arrivée dans nos étals : nous passons nos commandes à 8 h 30 le matin, la marchandise est livrée le lendemain avant l'ouverture du magasin !

Poissons, crustacés et coquillages sont achetés sur la plupart des ports français (Lorient, Concarneau, Sables d'Olonne, St Jean de Luz, Sète, Ports Vendres…). Ils sont ensuite conditionnés par zones géographiques (Boulogne-sur-mer, Rungis..) avant d'être dispatchés vers nos supermarchés.

Nous complétons cette offre par des produits d'importation de belle qualité (langouste des Caraïbes, homard américain…).

Y a-t-il une façon éco-responsable de vendre ou consommer du poisson ?

La pêche responsable est une préoccupation qui fait l'objet d'un grand débat dans notre enseigne ! Nous agissons aussi : par exemple, plus question de proposer du thon rouge de Méditerranée, menacé d'extinction. Nous préférons désormais proposer du thon albacore d'Océanie, à chair rouge !

Le bon sens voudrait qu'on consomme les espèces abondantes (harengs, sardines…) et qu'on évite celles en voie de disparition : de plus en plus de clients m'interrogent sur ce sujet et j'en suis heureuse !

Par exemple, en septembre/octobre, je recommande volontiers l'églefin ou le dos de loup, bonnes alternatives au cabillaud surpêché, qu'il vaut mieux consommer entre janvier et avril pour respecter les cycles de reproduction !

Préférer du poisson issu de la production locale ou du littoral le plus proche est encore une autre façon de consommer responsable, en limitant la dépense d'énergie liée au transport réfrigéré.

Finalement mon métier est aussi ma façon de vivre pleinement mon rôle de citoyenne !


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.