Liste d'idées pratiques

L'oeuf, un effet boeuf!

L'oeuf, un effet boeuf!

L'oeuf, un effet boeuf!

C’est en tenant un oeuf entre les doigts que Christophe Colomb se serait exclamé  « C’est simple, il suffisait d’y penser ! », une formule qui pourrait largement inspirer l’art culinaire puisque sous son apparente simplicité, l’œuf, qui n’a pas fini de nous étonner, cache bien son jeu. Cru, cuit, sucré, salé, utilisé seul ou comme ingrédient, c’est l’allié de tous les plats qui s’accommode en une infinité de variations !

Note des lecteurs (8 votes)

Note 4.3750/5

 

Un concentré de bienfaits !
Très riche en protéines, puisqu’à lui seul un œuf apporte autant de protéines que 50 grammes de viande ou de poisson, l’oeuf qui est aussi très riche en vitamines A, B, D et en lipides, est l’un des aliments les plus nutritifs. Et les plus qualitatifs ! Prévu pour nourrir l’embryon de l’oiseau il contient en effet un véritable concentré de bienfaits qui contient tous les nutriments indispensables! Mieux, son apport calorique- moins de 100 calories pour un œuf- en fait l’en cas idéal pour grignoter sur le pouce dans la cadre d’une alimentation saine !

Aussi bon cru que cuit, qui l’eut cru !
S’il existe bien un aliment qui se consomme sous toutes les cuissons, c’est bien l’œuf. Car de l’œuf cru gobé en douce à la sortie du poulailler, à la fameuse et mythique omelette de la Mère Poulard qui ne se déguste qu’au Mont Saint-Michel, l’œuf cache sous son apparente simplicité, une infinité de recettes et de déclinaisons gourmandes.

Cru, on commence par le gober, mais on peut aussi le battre et y tremper des morceaux de pains qui s’en imbibent généreusement. On en fait aussi de délicieux cocktails tels que le « Lait de Poule » ou le « Pink Lady »…sans oublier l’incontournable mayonnaise dans laquelle il a le premier rôle !

Mi- cru, mi- cuit, c’est l’œuf à la coque, classique des classiques qui, accompagné de ses « mouillettes » beurrées à tremper, fait le bonheur des enfants…et des grands ! Seule règle : 3 mn dans de l’eau portée à ébullition et hop, c’est cuit !

Cuit, Cui !
C’est cuit que l’oeuf connaît le plus de variations. Sur le plat, c’est un délice, à condition de garder le jaune presque cru alors que le blanc est bien saisi, à la limite du croustillant. Pour obtenir ce résultat, les puristes font d’abord cuire le blanc puis rajoutent le jaune au centre à la dernière minute. Quant aux vrais gourmets, ils poussent même le perfectionnisme jusqu’à battre le blanc au fouet pour lui donner une texture légère et crémeuse et à rajouter ensuite le jaune…un pur délice !
Côté omelette, c’est aussi variations sur thème. A chacun sa garniture …et sa cuisson, la meilleure consistant à la garder légèrement baveuse. Alors ne vous donnez pas de limites : pommes de terre, oignons, poivrons, chorizo, fromage, champignons, lardons, tomates, épinards…qu’importe la garniture, pourvu qu’on se régale!

Sans oublier l’oeuf poché ou mollet, délicieux sur une salade frisée aux lardons et oignons tièdes. Ou l’œuf brouillé qui se marie particulièrement au saumon, aux œufs de poisson et même pour les grandes occasions, à la saveur subtile et délicate du caviar. Et pour les plus gourmets, l’œuf cocotte à la manière des œufs meurettes, recette traditionnelle de la gastronomie bourguignonne.

L’allié des desserts gourmands !
C’est fou tout ce qu’on peut faire avec un œuf…et quelques simples ingrédients. À commencer par de délicieuses crêpes, qui font le bonheur de toute la famille et peuvent se garnir selon la gourmandise de chacun : sucre, confiture et pour les plus gourmands, pâte à tartiner au chocolat…humm !
Autre incontournable au registre du sucré, l’ile flottante, une recette simple et légère où le blanc et le jaune trouvent chacun leur place pour notre plus grand plaisir. Avec bien sûr une mention spéciale pour la mousse au chocolat qui ne laisse personne indifférent  et qui a l’art de sublimer les blancs. Sans oublier le flan et la crème brûlée, desserts de grand-mère par excellence, où l’oeuf tient aussi une place primordiale. Et s’il vous reste du pain rassis, pensez au pain perdu, une recette ancestrale qui met aussi l’œuf à l’honneur tout en accommodant les restes !

Bon et ludique pour les enfants !
Très bon pour les enfants à partir de 2 ans, l’œuf offre en plus l’énorme avantage de se prêter à de multiples transformations pour joindre le ludique à l’agréable. À commencer par les œufs de Pâques qui permettent aux enfants de personnaliser les coquilles selon leur inspiration. Gobez des œufs, gardez les coquilles vides et invitez-les à exprimer leur créativité à l’aide de peintures, gommettes, tissu, fleurs, papier de soie…bonne humeur garantie !

Une idée très carrée pour leur faire aimer l’œuf !
Généralement, les enfants adorent les œufs…mais si par hasard, un enfant rechigne à en manger, pensez aux moules à œufs. Simples à utiliser, c’est la solution idéale pour lui apprendre à aimer les œufs de façon ludique. Parmi les best-sellers, le moule à œufs carrés, qui donne un résultat toujours étonnant, ou les petits moules appréciés par les utilisateurs de bento japonais et qui transforment les œufs en animaux
maisons, nuages et autres personnages.


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies.